70 RUE DIDOT 75014 +33145437909
image
le blog
  • les posts les plus lus

    en ce moment

  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
  • image
image

LISSAGE & DOMPTAGE DE FRISOTTIS : LUXTER OU LUXTER SOFT ?

18-nov-2015

Il y a 2 ans environ, j’avais testé et approuvé le lissage Luxter, alternative plus douce et plus naturelle au lissage brésilien.
Pour le rappel des épisodes précédents pour celles et ceux qui ne les auraient pas lu, c’est par ici (après 1 mois), par là (après 3 mois), et c’est assez impressionnant.
Près de 2 ans plus tard, mes cheveux poussant à la vitesse de la lumière et les ayant coupé récemment, je n’ai plus aucune trace de l’effet Luxter. Quand Lissfactor m’a proposé de tester le nouveau Luxter Soft – qui comme son nom l’indique est un peu plus light que le premier, j’ai donc évidemment sauté sur l’occasion.
Comme la dernière fois, c’est la jolie Aya, japonaise à Paris, qui s’est occupée de moi. L’application est similaire à celle du Luxter : on vous shampooine, on pose mèche à mèche une crème « assouplissante », on rince, on pose une crème de fixation, on rince, et c’est tout. Sans jamais utiliser de plaques chauffantes comme pour le lissage brésilien. Et sans formol bien sûr.
Voici un petit avant /après juste après le shampooing, sans mise en forme de cheveux (ni crème de soin, ni brushing).
Avant : les cheveux sont très ondulés, assez ternes et « mats » (écailles ouvertes), secs (sur la photo ils ont l’air plus beaux qu’ils n’étaient en réalité). Après Luxter Soft, les cheveux sont plus raides mais pas « baguette », toujours souples, plus lisses, plus brillants, ils ont l’air beaucoup plus sains, plus épais, ils sont plus doux aussi. Et petit détail amusant : les reflets roux ont presque disparu, plusieurs personnes m’ont fait la remarque.
Les différences entre le Luxter et le Luxter Soft ?
  • D’abord une histoire de composition : du collagène en commun, mais aussi pour le Soft de la lanoline, de la cire d’abeille, un extrait d’algue brune. Également des produits un peu plus chimiques dans les formules, bien sûr, sinon il n’y aurait aucun effet, mais rien de bien méchant comme je le disais plus haut.
  • Ensuite, le Luxter raidit plus le cheveu (sans effet lissage japonais non plus, ça reste souple, regardez les photos de mon post d’il y a 2 ans), et le Luxter Soft respecte mieux les ondulations.
  • Dans mon cas de fille aux cheveux fins, le Luxter avait au début un peu trop aplati mes cheveux, et du coup les 3-4 premières semaines j’étais contente mais pas hyper fan de l’effet, d’autant plus que j’ai le visage rond, alors quand je n’ai plus de volume capillaire, c’est bof. Ensuite, ça avait été merveilleux (je pèse mes mots). Le Luxter Soft ne m’a aplati les cheveux qu’une petite semaine à peine, et ensuite j’ai retrouvé tout mon volume, la vraie nature de mes cheveux en mieux.
  • Le Luxter lisse mieux la fibre que le Luxter Soft, ce que j’ai un peu regretté chez ce dernier car avec le Luxter, mes cheveux étaient tellement lisses, doux, brillants…. avec le Soft ils sont mieux, mais il y a moins « d’effet whaou ».
  • Des frisottis 100% maîtrisés dans les 2 cas. Et juste ça, pour les filles qui ont les cheveux qui vrillent à la moindre goutte de pluie, c’est juste GE-NIAL. Même la frange tient bon, elle n’ondule pas dans l’humidité. Miracle. D’ailleurs on peut ne se faire que la frange, pour info, sans toucher au reste de la chevelure.
  • Dans les deux cas le séchage des cheveux prend plus de temps – la fibre est moins poreuse, « réparée » par le collagène et ses copains, et les cheveux regraissent moins vite, probablement parce que la fibre est là encore moins poreuse, imperméabilisé, et fixe moins le sébum et toutes les cochonneries qui s’y accrochent habituellement.
  • Dans les deux cas, l’effet est permanent. Il s’estompe un peu au fil du temps, mais vous n’avez a priori pas à retoucher les parties de fibres qui ont déjà été traitées.

Alors, que choisit-on ? 

Si vous avez le cheveu vraiment abimé mais pas mal de volume (ou trop de volume), prenez le Luxter sans hésiter.
Si vous avez le cheveu abimé et/ou sec et fin et/ou rare, le Luxter Soft.
Si vous avez envie de garder vos boucles mais de les redessiner un peu, de les gainer, les rendre plus brillantes : Luxter Soft.
Si vous souhaitez un résultat plus lisse, plus « maîtrisé » : Luxter. Voire le lissage japonais, mais là c’est une autre histoire…

Quant à moi, je ne saurai pas lequel choisir la prochaine fois. Idéalement, je voudrais un intermédiaire entre les deux : l’effet lissant incroyable de la fibre du Luxter mais le volume et le naturel du Luxter Soft. Dis, Lissfactor, tu peux travailler sur une formule n°3 juste pour moi ?? :)